Quelles sont les vertus du curcuma pour soulager l'arthrose ?

Quelles sont les vertus du curcuma pour soulager l'arthrose ?

Avec huit cents millions de kilos produits par an dans le monde, le curcuma s’impose incontestablement comme l’une des épices les plus populaires sur Terre. Cette si grande popularité est sans aucun doute due à ses innombrables vertus sur la peau, la santé et l’organisme humain. Des propriétés uniques qui font du curcuma un super-aliment exceptionnel.

Parmi ses innombrables bienfaits, le curcuma serait efficace pour soulager les personnes souffrantes d’arthrose. Mais alors, comment cette épice aux couleurs jaune orangé agit sur l’organisme ? Quelles sont ses propriétés sur l’organisme ? Et quelles sont ses vertus sur l’arthrose ? 

Le curcuma ? Qu’est-ce que c’est exactement ?

Plante herbacée de la famille des Zingibéracées, le curcuma est plus simplement un rhizome (tige souterraine) vivace. Il existe près de 80 espèces de plantes du genre curcuma, la plus utilisée et la plus populaire reste le curcuma longa. Présent en Asie (Thaïlande, Chine, Malaisie…) le curcuma est un véritable phénomène sur le sous-continent indien, si bien qu’il est utilisé dans plusieurs domaines (alimentaire, médical, cosmétique…). 

En Asie, le curcuma est plus qu’une simple plante, il représente un axe important de la vie culturelle et sociale asiatique. Il est d'ailleurs utilisé pour des usages religieux et “magiques”, mais aussi comme colorant pour les peintures rupestres, costumes ou masques folkloriques. Vous l’aurez compris, les qualités de cette plante ne s'arrêtent pas à ses vertus médicinales. Des propriétés utilisées depuis des siècles dans la médecine ayurvédique (médecine traditionnelle non-conventionnelle originaire d’Asie.)

Le terme curcuma découle directement du sanskrit (langue indo-européenne) et des mots kunkuma et ranjani. Littéralement, ces mots signifient  “ce qui donne la couleur” dans cette même langue. Surnommé “safran indien” en Occident, le curcuma à la particularité d’être utilisée sous diverses formes : 

  • Poudre
  • Gélules
  • Décoction ou Infusion
  • Huiles essentielles
  • Boissons chaudes
  • Savon
  • Masque pour le visage
  • Teinture mère
  • Etc.

Une apparence exotique et une couleur emblématique

Le curcuma est reconnaissable grâce à sa légendaire couleur jaune orangé. Une couleur chaude qui varie en fonction des variétés de plantes du genre Curcuma. D’apparence extérieure, le Curcuma Longa est un rhizome typique, de couleur brun-gris. Ses feuilles oblongues (plus longues que larges), sont d’un vert nuance impériale et peuvent mesurer entre 30 et 50 centimètres de longueur.

Comment le curcuma agit sur l’organisme, quelles sont ses propriétés ?

Le curcuma doit la majorité de ses nombreux bienfaits à son principe actif (substances conférant ses vertus thérapeutiques et préventives à un produit), la curcumine. La curcumine est plus simplement la molécule active la mieux absorbée par le corps humain. C’est l’une des raisons de sa si grande efficacité sur l’organisme. 

L’une des principales forces de la curcumine est sa capacité à pénétrer dans l'environnement cérébral d’un hôte humain. Protégée par une barrière hémato-encéphalique (barrière physiologique présente dans le cerveau chez l’intégralité des vertébrés terrestres), cette zone est très difficile d’accès et ne laisse passer que très peu de substances.

La curcumine et les autres principes actifs du Curcuma Longa lui permettent de bénéficier de bienfaits anti-inflammatoires, antioxydants, neuroprotectrice, ainsi qu'un possible effet anti-tumoral. Mais les propriétés du Curcuma ne s’arrêtent pas là : 

  • Soulage les douleurs inflammatoires
  • Soutient le fonctionnement du système nerveux et favorise un bon équilibre mental
  • Aide à maintenir l'efficacité du système immunitaire.
  • Soulage les troubles digestifs (ballonnements, constipation, diarrhées, nausées...)
  • Facilite la digestion et contribue au confort digestif
  • Contribue à prévenir les maladies cardiovasculaires
  • Aide à soulager l’anxiété et améliore l'humeur
  • Aide à maintenir la santé de la peau
  • Prévient l'accumulation des graisses et facilite leur déstockage par le foie
  • Contribue à la protection des articulations et aide à maintenir la souplesse des articulations
  • Réduit l'inflammation dans les articulations et les muscles
  • Etc.

Les propriétés du curcuma sont donc exceptionnelles et couvrent plusieurs zones de l'organisme. Ces nombreuses propriétés sont aussi dues aux vitamines C, E, B3 et B6 présentes dans le curcuma. Cette épice dorée est également une source de Fer et de minéraux

  • Fer 
  • Manganèse 
  • Potassium 
  • Magnésium
  • Zinc
  • Phosphore

Curcuma

Les bienfaits du curcuma pour soulager l’arthrose

Maladie articulaire la plus courante, l’arthrose touche près de 10 millions de Français dans l’Hexagone. Cela ne s’arrête pas là, d'ici à 2030, l’arthrose pourrait toucher plus de 22 % de la population. L’arthrose est donc un problème pour les plus de 65 ans et pourrait dans les années à venir devenir un problème national.

En raison de ses effets bénéfiques sur la santé, le curcuma a été évalué comme potentiellement intéressant et utile face aux problèmes articulaires. Chercheurs et scientifiques ont donc multiplié les études.

Réduction de la douleur (anti-inflammatoire)

En 2020, un essai randomisé, en double aveugle et contrôlé par placebo a vu le jour. Le but de cet essai était de démontrer “l'efficacité de l'extrait de curcuma longa pour le traitement des symptômes et de l'épanchement-synovite de l'arthrose du genou”. Pendant 12 semaines, 36 personnes ont reçu 2 gélules de curcuma longa. Dans le même temps, 34 personnes ont reçu un placebo.

Résultat : l’extrait de curcuma diminuait significativement les douleurs du genou, par rapport au placebo, mais ne modifiait pas significativement l’intensité de la synovite (inflammation de la membrane synoviale).

Le curcuma serait donc un remède naturel pour contrer les douleurs articulaires, comme l’évoque cette étude. Une étude appuyée par une méta-analyse (combinaison des résultats d'une série d'études indépendantes) qui souhaitait prouver scientifiquement “l’efficacité des extraits de curcuma sur l'arthrose et la polyarthrite rhumatoïde”.

La conclusion de cette méta-analyse renforce les analyses précédentes “les études cliniques présentées documentent l'efficacité et l'innocuité des extraits de curcuma. Cela s'avère être une alternative thérapeutique sensée et sûre pour le traitement de l'arthrose et en particulier de l'arthrose du genou.” 

À la vue de ces différentes analyses scientifiques, un bienfait ressort presque systématiquement : la réduction de la douleur. Le curcuma aurait donc une vertu antidouleur indéniable, capable de soutenir les personnes atteintes d’arthrose. Mais ce n’est pas le seul bienfait du curcuma.

Agent antioxydant contre l’arthrose 

Grâce à son importante vertu antioxydante naturelle, le principe actif du curcuma (la curcumine) s'avère efficace pour contrer les effets de l'arthrose. Le curcuma permet dans un premier temps de contrer les effets du stress oxydatif et du vieillissement prématuré, ce qui dans un sens est bénéfique contre les douleurs articulaires

Plus simplement et plus vulgairement, le curcuma et sa curcumine peuvent servir pour freiner la progression de la maladie. Cela peut donc être un plus non-négligeable quand on connaît, dans certains cas, la vitesse de dégénération de l’arthrose (un ou deux ans).  

Réalisé en 2015, un essai contrôlé randomisé à souhaiter démontrer une atténuation du stress oxydatif systémique par les curcuminoïdes dans l'arthrose. Parmi les 40 patients soumis à cet essai de 6 semaines, 19 ont reçu des gélules de curcuminoïde (1500 mg/jour en 3 doses fractionnées). Les 21 autres patients ont reçu des gélules placebo. Résultat : une prise de curcuminoïdes, à court terme, atténue le stress oxydatif systémique chez les patients souffrant d'arthrose. 

Empêche la dégradation du cartilage 

Agent chondroprotecteur (qui protège les cartilages des articulations), la curcumine à pour spécificité d’agir sur divers enzymes et protéines du corps humain afin d'empêcher la mort des cellules ainsi que limiter la dégradation du cartilage. Plus simplement, la curcumine empêche les différentes enzymes (protéines dotées de propriétés catalytiques) pro-inflammatoires de détruire petit à petit le cartilage. 

Autre point fort de la curcumine : elle pourrait favoriser la régénération du cartilage. Une régénération minime, mais qui permettra aux personnes souffrantes d’arthrose “d'échapper” à la douleur et à l'aggravation de cette maladie articulaire

Afin de démontrer scientifiquement les bienfaits du curcuma, plusieurs études ont été réalisées. Dont un essai, réalisé en novembre 2017 sur 37 rats albinos qui avait pour but de prouver l’effet chondroprotecteur de la curcumine et du gingembre. Les rats se voyaient administrer, par voie orale, des doses de 200 et 400 mg/kg de gingembre et de curcumine. Quelques semaines après les premiers résultats démontrent un effet chondroprotecteur du gingembre et de la curcumine via un effet anti-inflammatoire et antioxydant dans le modèle d'arthrose du rat.

Les bienfaits du curcuma pour soulager l’arthrose

Ses nombreuses vertus sur la santé humaine ne sont plus à prouver, pourtant le curcuma n'est pas une plante parfaite et possède un point faible de taille. 

La curcumine (principe actif présent dans le curcuma) est difficilement assimilable par l'organisme humain. La raison de cette faible biodisponibilité est, sans aucun doute, due à l'hydrophobie (substance qui n'aime pas l'eau) de la curcumine. Le tube digestif étant un milieu qualifiable "d'aqueux", il est difficile pour la curcumine de s'y dissoudre. La curcumine est donc, dans la majorité des cas, mal absorbée par l'organisme et n'arrive pas à réellement démontrer ses bienfaits.

Par habitude, le curcuma est le plus souvent consommé en poudre ou en jus. Pourtant, malgré la popularité de ces deux méthodes de consommation, près de 80 % de la curcumine présente dans l'aliment ne passe pas la barrière intestinale. Il est donc difficile d'avoir des résultats probants sur les problèmes articulaires si plus de la moitié du principe actif n'arrive pas à agir convenablement. Ces deux modes de consommation restent tout de même efficaces pour de simples inflammations du système digestif, mais pas plus. 

Traditionnellement, il est connu que l'huile ainsi que le poivre favorisent et améliorent jusqu'à 5x l’absorption du curcuma (et par la même occasion de la curcumine). Cependant, le poivre représente également un risque pro inflammatoire pour l'organisme humain. En effet, le poivre “ouvre” l’intestin et casse les effets défensifs de la barrière intestinale. Il ne faut donc pas en abuser.

Si l’on désire un effet sur l’ensemble de l’organisme et que la curcumine passe dans le sang ou par le cerveau, il faut réussir à lui faire passer la barrière intestinale. Pour cela, une solution bien plus optimale existe, les compléments alimentaires...

Des compléments alimentaires à base de curcuma

Pour une meilleure assimilation et donc par la même occasion une meilleure efficacité, il faut de la curcumine optimisée (sans pipérine ou biopérine). Plusieurs équipes de recherche ont pu au cours des années mettre au point plusieurs procédés de curcumine optimisée.

On peut citer parmi les différentes curcumine bio optimisées sans poivres, les brevets suivants :

  • Meriva (physotome de Curcuma)
  • BCM95
  • Cavacurmin
  • Novasol (Curcumine Micellaire)
  • Longvida
  • Theracurmin et le curcuRouge 
  • Curqfen (Curcumine + Fibres de Fenugrec)
  • Turmipure Gold (fibres de Quillja)

Même si tous ces extraits vont pouvoir donner des résultats dans le cadre du traitement de l’arthrose ; ils sont malgré tout d’une qualité très variable : 

  • Biodisponibilité : cela va d’une assimilation multipliée par 5 (BCM 95) à une assimilation multipliée par 342 (Turmipure Gold).
  • Dose journalière efficace : elle varie de 300mg à 1000mg
  • Choix des excipients : d'inoffensif à dangereux comme le Polysorbate 80 dans le Novasol

Si vous voulez en savoir plus sur ce principe actif, je vous invite à lire notre article, dédié 100 % à la curcumine.

Références :

  1. James W. Daily, Mini Yang and Sunmin Park -  Efficacy of Turmeric Extracts and Curcumin for Alleviating the Symptoms of Joint Arthritis: A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Clinical Trials - J Med Food. 2016 Aug 1 ; 19(8): 717–729.
  2. Kimberly Perkins, William Sahy, Robert D Beckett - Efficacy of Curcuma for Treatment of Osteoarthritis - J Evid Based Complementary Altern Med - 2017 Jan ; 22(1):156-165.
  3. James W Daily, Mini Yang, Sunmin Park - Efficacy of Turmeric Extracts and Curcumin for Alleviating the Symptoms of Joint Arthritis: A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Clinical Trials - J Med Food - 2016 Aug ; 19(8):717-29.
  4. Fatemeh Pourhabibi-Zarandi, Sara Shojaei-Zarghani, Maryam Rafraf - Curcumin and rheumatoid arthritis: A systematic review of literature - Int J Clin Pract - 2021 Oct ; 75(10):e14280
  5. Zhiqiang Wang, Graeme Jones, Tania Winzenberg, Guoqi Cai, Laura L Laslett, Dawn Aitken, Ingrid Hopper, Ambrish Singh, Robert Jones, Jurgen Fripp, Changhai Ding, Benny Antony - Effectiveness of Curcuma longa Extract for the Treatment of Symptoms and Effusion-Synovitis of Knee Osteoarthritis : A Randomized Trial - Ann Intern Med - 2020 Dec 1 ; 173(11): 861-869.

Produits associés :