Quels sont les bienfaits du Camu Camu pour la santé ?

Quels sont les bienfaits du Camu Camu pour la santé ?

Contenant 16 fois plus de vitamine C que l’orange et 20 fois plus que le kiwi, le Camu Camu reste malheureusement encore assez méconnu. Néanmoins, grâce à son potentiel nutritif, cette baie de la taille d’une petite prune a tout pour figurer en tête de liste des super-fruits incontournables. 

Qu'est-ce que le Camu Camu ?

Originaire d’Amazonie, le fruit du Camu Camu provient d’un arbuste buissonnant du même nom. Celui-ci pousse essentiellement à l’état sauvage sur les berges des lacs et des rivières des pays d’Amérique du Sud, notamment au Pérou, en Colombie, au Brésil et au Venezuela. Les cultures à plus grande échelle du Camu Camu commencent à se développer suite à sa notoriété grandissante. Néanmoins, il reste de coutume pour les habitants de ces pays de le cultiver à demi submergé dans les zones boisées inondées à l’aide de simples canoës, en parfait respect des impératifs de l’agriculture biologique.

Appréciant principalement les endroits humides, cet arbre exotique appartient à la famille des Myrtaceae – au même titre que la goyave. On le reconnait par ses petits fruits très acidulés à la peau pigmentée, allant du rose bonbon au rouge, en passant par le jaune. Traditionnellement, les fruits sont écrasés, puis égouttés avant d’être consommés crus par les autochtones afin de profiter pleinement de leurs bienfaits. Utilisés comme remède naturel pour bien des maux, ils sont souvent transformés en jus pour une boisson tonifiante.

Quelles sont les vertus potentielles du Camu Camu pour la santé ?

Le Camu Camu figure parmi les fruits les plus riches en principes actifs. En effet, c’est avant tout une source intarissable de vitamine C, avoisinant facilement les 850 mg à 5 g de vitamine C pour 100 g de fruits comestibles, sachant que nos besoins en vitamine C ne dépassent pas les 120 mg par jour, il est donc parfaitement adapté à toute forme de cure et est un atout de choix pour pallier d'éventuelles carences en vitamine C.

Il est recommandé principalement pour renforcer le système immunitaire et pour synthétiser le collagène - la protéine de la peau, des muscles et des os. Compte tenu de la présence en quantité de la vitamine C, le Camu Camu facilite l’assimilation du fer dans l’organisme. De plus, il contient des vitamines B1, B2 et B3, indispensables pour le développement de notre corps au quotidien.

Le Camu Camu est également apprécié pour sa forte teneur en antioxydants, dont les flavonoïdes, les tanins et les caroténoïdes. Ainsi, il contribue à protéger les cellules des radicaux libres et à lutter contre le stress oxydatif. Cette forte concentration en antioxydants agit sur le ralentissement du vieillissement et la dégénérescence cellulaire, faisant du Camu Camu un puissant anti-âge naturel. En préservant l’élasticité de la peau, ces éléments actifs réduisent et retardent l’apparition des rides et des ridules, entre autres.

La présence du polyphénol, ainsi que des acides aminés comme l’acide ellagique, est, par ailleurs, à l’origine des propriétés anti-inflammatoires du Camu Camu. Outre la régénération du collagène conditionnée par la présence de la vitamine C, ces éléments actifs agissent sur la réparation du derme et de l’épiderme en cas de blessure et de brûlure pour une meilleure cicatrisation des tissus.

Le Camu Camu agit sur le renforcement du système immunitaire, suite à la présence en grande quantité de vitamine C, associée aux flavonoïdes et polyphénols entre autres. Ces bienfaits se traduisent par une fonction protectrice des défenses naturelles contre les infections virales et bactériennes. Cette petite baie d’Amazonie contribue à la détoxification du foie et à la prévention des risques d’artériosclérose et d’athérosclérose. Grâce à sa teneur élevée en potassium, il prévient les maladies cardiovasculaires en régulant le rythme cardiaque

Le Camu Camu trouve également sa place parmi les solutions naturelles pour lutter contre l’anxiétéla dépression et le stress. En contribuant à la production de la sérotonine, il permet d’améliorer le moral et l’humeur et de surmonter la baisse de tonus et les sensations de fatigue passagère. De plus, il s’avère être un allié majeur dans le cadre d’un régime minceur. En effet, il permet de brûler les graisses et d’optimiser la flore intestinale, tout en réduisant le taux de sucre dans le sang. Enfin, des études – dont celle menée par Tokyo University of Agriculture – ont montré que ce petit fruit détient des vertus antimicrobiennes, en luttant contre les bactéries pathogènes du microbiote intestinal, telles que l’Escherichia coli et le Streptococcus mutans.

Les risques et les effets secondaires éventuels

Les risques du Camu Camu reposent sur son principal atout, à savoir sa forte teneur en vitamine C. En effet, les effets secondaires sont liés à un surdosage de vitamine C, soit une consommation de plus de 300 mg par jour. Dans ces cas, les effets secondaires se traduisent souvent par des troubles intestinaux, des diarrhées, des nausées, des maux d’estomac et des problèmes rénaux. 

Bien entendu, les risques de surdosage peuvent survenir dès que les apports normaux journaliers sont dépassés chez les personnes ne pratiquant pas d’activités physiques par exemple, ou chez les enfants. Les mêmes effets peuvent aussi survenir dès une dose moindre chez les personnes ayant déjà des problèmes rénaux, d’hémochromatose et chez les diabétiques. En cas de problème de santé, une consultation médicale reste alors de mise avant d’opter pour une éventuelle supplémentation en vitamine C via le Camu Camu. 

Où en trouver et comment en consommer ?

Le Camu Camu est disponible sous forme de baies déjà séchées dans le commerce. Toutefois, compte tenu des rares régions où il se cultive, il est déjà généralement réduit en poudre pour la conservation et la consommation, ou sous forme de jus, de gélules, de comprimés. Il peut également être consommé en confiture et en sorbet. 

Néanmoins, la meilleure alternative pour profiter au mieux de ce fruit est d’opter pour les compléments alimentaires 100% naturels. Ainsi, il est possible de bénéficier de toutes ses vertus, sans avoir les méfaits des additifs et des autres agents de conservation de synthèse. Enfin, cela permet de retracer la provenance et les processus d’extraction du Camu Camu, au lieu d’opter pour un produit issu des cultures intensives. 

Références : 

  1. Paul C. Langley, Joseph V. Pergolizzi, Robert Taylor, Caroline Ridgway... - Antioxidant and Associated Capacities of Camu Camu (Myrciaria dubia): A Systematic Review - J Altern Complement Med. - 2015 Jan 1 ; 21(1): 8–14.
  2. Nhung Quynh Do, Shengdao Zheng, Bom Park, Quynh T N Nguyen, Bo-Ram Choi, Minzhe Fang, Minseon Kim, Jeehaeng Jeong, Junhui Choi , Su-Jin Yang, Tae-Hoo Yi - Camu-Camu Fruit Extract Inhibits Oxidative Stress and Inflammatory Responses by Regulating NFAT and Nrf2 Signaling Pathways in High Glucose-Induced Human Keratinocytes - Molecules - 2021 May 26 ; 26(11):3174.
  3. KC Justi, JV Vistainer, N Evelazio de Souza , M Matsushita - Nutritional composition and vitamin C stability in stored camu-camu (Myrciaria dubia) pulp - Arch Latinoam Nutr - 2000 Dec ; 50(4):405-8.
  4. Teruo Inoue, Hiroshi Komoda, Toshihiko Uchida, Koichi Node - Tropical fruit camu-camu (Myrciaria dubia) has anti-oxidative and anti-inflammatory properties - J Cardiol - 2008 Oct ; 52(2):127-32.
  5. Martin Doseděl, Eduard Jirkovský, Kateřina Macáková, Lenka Kujovská Krčmová, Lenka Javorská, Jana Pourová, Laura Mercolini, Fernando Remião, Lucie Nováková, Přemysl Mladěnka - Vitamin C—Sources, Physiological Role, Kinetics, Deficiency, Use, Toxicity, and Determination - Nutrients - 2021 Feb ; 13(2): 615.
  6. Mario Fenech, Iraida Amaya, Victoriano Valpuesta and Miguel A. Botella. - Vitamin C Content in Fruits: Biosynthesis and Regulation - Front Plant Sci - 2018 ; 9: 2006.
  7. Mst. Sorifa Akter, SejongOh, Jong-Bang Eun, MarufAhmed - Nutritional compositions and health promoting phytochemicals of camu-camu (myrciaria dubia) fruit: A review - Food Research International - 20 November 2010 ; Volume 44, Issue 7, August 2011, Pages 1728-1732.
  8. Hercules Magalhães Olivense do Carmo, Feliph Miquéias Alcântara de Souza, Ana Clara Leal Soare, João Abner Marins Munhoz, Francisco Glauco de Araújo Santos, Nilton Ghiotti de Siqueira, Romeu Paulo Martins Silva - Dietary supplementation with Camu-Camu versus sleeve gastrectomy in Wistar rats weight control - Rev. Col. Bras. Cir. 46 (4) - Jul-Aug 2019 - 

Produits associés :