Mon panier

0
Votre panier est vide.

0

Plus de vues

SOLUMINE - Anti-inflammatoire : Phospholipides de Curcuma - 1 mois

Disponibilité : En stock

26,90 €
  • Achetez-en 3 à 24,50 € pièce et économisez 9%

Ce produit vous rapporte 27 point(s) fidélité. 27 points = 1,35 €.

OU

Description rapide

A partir de 20,8€ par boite !

Solumine (phytosome de Curcuma) est un puissant antioxydant et un anti-inflammatoire naturel.

Solumine est 29 fois plus assimilable qu’un extrait de curcuma classique grâce à la technologie du phytosome, qui permet d'augmenter considérablement l'assimilation des curcuminoïdes.

Solumine contient naturellement le spectre complet de curcuminoïdes pour une meilleure stabilité et une action optimale (75% de curcumine, 15% de demethoxycurcumine et 10% de bisdemethoxycurcumine).


Des études démontrent l'action significative du phytosome de curcuma pour aider à lutter contre les inflammations (digestion, muscles, articulations, yeux, vessie, prostate).


Garanti sans polysorbate 80 (E433) donc sans Novasol et sans pipérine.

Curcuminoïdes extraits avec des solvants de classe 3 non toxique, donc sans 1,2-dichloroéthène (EDC)

Extrait non irradié, sans OGM, sans résidus de pesticides (contrôle qualité ISO 22000 et BPF). Capsules 100% végétariennes.

Phospholipides issus du soja garantis sans oestrogènes végétaux (isoflavones ou phytoestrogènes).

Pour une commande de 2 boîtes et plus: LIVRAISON OFFERTE (- 7€) !

EN SAVOIR PLUS

Curcuminoïdes sous forme de phospholipides: la biodisponibilité de la curcumine au service d'une efficacité démontrée

Solumine se distingue des autres extraits  de curcumine par son haut niveau d'absorbabilité par l'organisme (29 fois plus assimilable qu’un extrait classique). En effet, Solumine bénéficie de la technologie brevetée du phytosome qui permet d'augmenter spécifiquement l'assimilation des curcuminoïdes, pour une consommation réaliste.

L’efficacité anti-inflammatoire du phytosome de Curcuma est démontrée scientifiquement par des laboratoires indépendants.

Quant on cherche à se supplémenter en Curcuma biodisponible, c'est généralement pour son action anti-inflammatoire.

Le phytosome de Curcuma, contrairement à la plupart des extraits et technologies présentes sur le marché, y compris les plus récentes, a démontré son efficacité anti-inflammatoire.

Les études mettent en évidence une action anti-inflammatoire sur les muscles, les articulations, les os,, les yeux mais également la vessie et la prostate.

Pourquoi utiliser la technologie du phytosome plutôt que le poivre noir ou les micelles de Curcuma ?

A l'état naturel, le curcuma n'est que très peu biodisponible, près de 80% du Curcuma consommé ne traverse pas la barrière intestinale. Quelles sont les solutions pour profiter du formidable potentiel anti-inflammatoire et anti-oxydant du Curcuma ?

- Le plus souvent, il est de coutume de rajouter du poivre noir ou son extrait, la pipérine, afin d'améliorer l'assimilation. Malheureusement, la pipérine "ouvre" l'intestin sans restriction permettant effectivement le passage du curcuma mais également de substances qui ne devraient pas se retrouver dans le sang. On casse alors la fonction de barrière entre l'exterieur et l'intérieur de l'organisme. Cette fonction est pourant essentielle.

A moyen terme, on prends également le risque de développer le syndrome du "leaky gut", qui peut se traduire littéralement par syndrome de l'intestin qui fuit aboutissant à une inflammation de l'organisme...alors que c'était ce que l'on cherchait à combattre!

C'est donc une mauvaise solution.

- Un autre procédé très en vogue pour augmenter la biodisponibilité est l'utilisation de micelles liquides liposoluble (Novasol Curcumin). C'est également très efficace. Malheureusement pour arriver à cette biodisponibilité accru, les fabricants utilisent un additif appelé Polysorbate 80 (E433). Ce dernier est classé "vraisemblablement nocif, cancérigène, reprotoxique, feototoxique" et contient des résidus de Mono- et diéthylèneglycols (≤ 0,25%), de 1,4-dioxane, d'arsenic, de plomb, de mercure, de cadmium et d'oxyde d'éthylène.

Par ailleurs, une étude parue dans le très sérieux journal Nature effectuée sur des rats montre un possible lien entre sa consommation, la prise de poids et la colite (inflammation de l'intestin). Ainsi, de même que pour le poivre on obtient l'effet inverse à celui espéré !

Solumine ne contient, ni pipérine, ni Polysorbate 80.

Solumine peut être consommé toute l'année, sans risque, pour un bénéfice santé durable.

 

Eventuels effets secondaires

Il n’existe aucun effet secondaire reconnu pour le dosage indiqué.

Cependant :

-          Ne pas utiliser en cas de grossesse ou d’allaitement

-          Ne pas utiliser en cas d’allergie au soja.

-          La consommation de Curcuma est à déconseiller pour les personnes prenant des antivitamines K (effet antiagrégant plaquettaire naturel)

-          En cas de calculs biliaire avérés (la Curcumine augmente légèrement la sécretion de bile).

-          En cas de prise de bêta-bloquants car la curcumine réduit leurs effets.

Informations complémentaires

Ingrédients

Ingrédients pour 2 capsules végétales (apport journalier conseillé)

Phytosome de Curcuma: 1000 mg

Contient 600 mg de curcuma dont 200 mg de curcuminoides brevetés (dont 75% de curcumine, 15% de demethoxycurcumine et 10% de bisdemethoxycurcumine) lié à 400 mg de phosphatidylcholine.

Posologie

2 capsules par jour, pendant une cure minimale de 6 semaines ou sur de plus longues périodes pour une efficacité renforcée, hors recommandation particulière de votre professionnel de santé.

Il est possible de prendre 4 capsules simultanément pour obtenir un effet anti-douleur.

A quel moment ?

Le phytosome de de curcuma étant extrêmement assimilable, il peut être pris à n'importe quel moment de la journée.

Néanmoins, nous conseillons de consommer SOLUMINE plutôt le soir avant le coucher car physiologiquement, il y a un pic inflammatoire en fin de nuit, vers 4 à 5h du matin. Prendre SOLUMINE le soir permet donc de se protéger.

Il est également possible de scinder la prise, un le soir et un le matin.

Quand ?

Quand utiliser Solumine ?

 

 L’utilisation de Curcuma a fait l’objet de nombreuses études y compris sur des pathologies lourdes, nous pouvons citer les indications suivantes mais il y en a bien d’autres :

• Pour favoriser le maintien de la santé (antioxydant)

• Pour soutenir le système immunitaire

• Pour aider à retrouver des articulations souples (arthrose, tendinite)

• Pour soutenir le corps contre les inflammations (notamment en cas de cicatrisation)

• Pour soutenir les vaisseaux sanguins (perte d'élasticité des artères)

• Pour favoriser la digestion (notamment en cas d'ulcère) et renforcer le foie et la vésicule biliaire

• Pour lutter contre la douleur (notamment les douleurs musculaires)

 

Conseils supplémentaires

- En cas de problèmes de mobilité, vous pouvez associer Solumine à une bonne source d'Omégas 3, comme l'huile de Krill ainsi que à la vitamine D3 naturelle pour renforcer vos os.

- En cas de problèmes de digestion ou pour augmenter votre immunité, vous pouvez associer Solumine à un symbiotique à large spectre, tel que Solbiotic.

- Pour soutenir pleinement votre foie, vous pouvez associer Solumine au phytosome de Chardon-Marie.

- Pour soutenir votre coeur et vos artères, vous pouvez associer Solumine à Solakrill et à Solquinol pour renforcer le muscle cardiaque.

Pourquoi ?

Pourquoi Solumine plutôt qu’un autre extrait de Curcuma ?

Pour retrouver les bénéfices attendus et démontrés par les études scientifiques, il est nécessaire de consommer un extrait hautement titré en principe actif ET facilement assimilable par l’organisme (passage de l’intestin vers la circulation sanguine).

L’extrait de Curcuma Solumine est 29 fois plus assimilable qu’un extrait classique grâce à la technologie du phytosome.

Le phytosome (ou phospholipides) de Curcuma est la seule préparation disponible sur le marché français utilisable en quantité réaliste (2 capsules / jour) qui permette de respecter les dosages recommandés par les études scientifiques.

 

Autres vertus des phospholipides de Curcuma :

• Une stabilité améliorée et une disponibilité biologique optimale de la curcumine grâce à sa liaison à la phosphatidylcholine extraite du soja (processus des phytosomes).

• Pas d’utilisation de Piperine (extraite du poivre) qui augmente la perméabilité de l’intestin de façon non spécifique ce qui est mauvais pour l’organisme : l’intestin doit conserver sa fonction de barrière, seule la curcumine doit passer plus facilement pour être utilisée par l’organisme.

 

Pourquoi le Phytosome est-il la meilleure solution pour assimiler la curcumine ?

La curcumine n’est pas liposoluble ce qui l’empêche de passer correctement la barrière intestinale.

Afin d’y remédier, il est d’usage de consommer du Curcuma avec une substance huileuse afin d’améliorer l’assimilation. En faisant ainsi, on noie la curcumine dans l’huile mais autant on est sûr que l’huile va passer la barrière intestinale, autant rien n’indique que toute la curcumine sera absorbée.

La technologie du phytosome consiste à accrocher une substance naturelle qui passe facilement la barrière intestinale (la phosphatidylcholine issue du soja) à la curcumine, les deux substances ainsi liée se retrouvent facilement dans la circulation sanguine.

Quel effet de la phosphatidylcholine sur l’organisme ?

La phosphatidylcholine n’est pas une huile. Elle est en elle-même un composant des enveloppes cellulaires. Non seulement, elle est sans danger pour l’organisme mais elle peut même aider les cellules à se régénérer.

 

Je commande maintenant

Informations scientifiques

Informations scientifiques

La curcumine est le pigment jaune du curry. C’est la curcuminoïde la plus couramment présente dans le rhizome du Curcuma longa. Alors que la liste des publications scientifiques sur les puissantes capacités anti-inflammatoires et antioxydantes de la curcumine couvre plus de 3000 articles (1), les études sur l’homme à dosage réaliste sont souvent moins concluantes. Cela est dû à la faible biodisponibilité (jusqu’à 80% n’est pas absorbé) et a l’instabilité de la molécule.

 

Le phytosome, une technologie au service de la biodisponibilité

Il existe un processus de fabrication breveté (processus phytosomal) par lequel la curcumine est liée à la phosphatidylcholine provenant du soja, ce qui augmente de manière significative l’absorption de la curcumine (jusqu’à 29 fois selon Cuomo et al.)(2,3,4,5,6,7).

Une étude à petite échelle chez des volontaires montre que la biodisponibilité de 450 mg de phytosome de curcumine est équivalente à celle de 4 grammes de curcumine non liée. La disponibilité récente du phytosome de curcumine permet une dose plus réaliste de 200 mg de curcumine (1 gramme de phytosome de curcumine), dose suffisante pour obtenir un effet clinique efficace, comparé à l’apport de plus de 10 grammes de curcumine non liée qui pouvait être auparavant nécessaire.

 

Effet anti-inflammatoire du phytosome de curcumine

Efficacité du phytosome de curcumine chez des patients souffrant de problèmes oculaires

- Une étude menée sur 106 patients souffrant d’uvéite antérieure récidivante, ayant pris  2 x 600mg/jour de phytosome de curcumine pendant 12 mois en plus de leur traitement traditionnel, a mis en évidence que les patients ont moins récidivé d’une recrudescence de leur uvéite antérieure (p<0.0001), réduit les symptômes et amélioré leur qualité de vie pour 80% des patients en l’espace de quelques semaines. (8)

- Une autre étude menée pendant 12 mois sur 12 patients (pour un total de 18 yeux) souffrant de choriorétinite séreuse centrale a mis en évidence que la prise quotidienne de 2x 600mg de phytosome de curcuma a permis de stopper la réduction de l’acuité visuel dans 100% des cas, avec une stabilisation dans 39% des cas et une amélioration significative dans 61% des cas (p=0.0001). Les auteurs concluent que la curcumine sous forme biodisponible est un agent thérapeutique prometteur dans le traitement des affections oculaires inflammatoires et/ou dégénératives. (9)

 

Efficacité du phytosome de curcumine chez des patients souffrant d’arthrose

 Une étude menée pendant 3 mois sur 50 patients souffrant d’arthrose du genou prenant 2 x 500mg /jour de phytosome de curcumine a permis de mettre en évidence une réduction significative des marqueurs de l’inflammation (CRP) et d’augmenter notablement l’activité physique. (10)

Fort de ces bons résultats, les chercheurs ont réitéré l’étude sur 100 patients pendant 8 mois. Avec 2 x 500 mg/jour de phytosome de curcumine, l’activité physique (fonction du mouvement) était quatre fois supérieure à celle du groupe témoin, et les marqueurs de l’inflammation (sCD40L, IL-1β, IL-6, sVCAM-1) dans leur sang ont réduits significativement. De plus, l’utilisation de médicaments (AINS, celecoxib, paracétamol) dans le groupe utilisant le phytosome de curcumine a diminué de 63%, comparé à 12% dans le groupe témoin. Dans le groupe du phytosome de curcumine, on a également rapporté une diminution de 38% des plaintes gastro-intestinales (par rapport à 15% dans le groupe témoin). (11)

 

Efficacité du phytosome de Curcumine pour atténuer les effets secondaires des traitements contre le cancer

 Une étude contrôlée a mis en évidence une baisse considérable des effets secondaires sur 106 patients cancéreux traités par radiothérapie ou chimiothérapie. Les auteurs notent également une amélioration du statut oxydatif du plasma. Ces effets sont probablement dus aux capacités connues de la curcumine pour réguler l’oxydation et l’inflammation. (12)

 

Efficacité du phytosome de Curcumine chez les patients atteints de rétinopathie et de microangiopathie diabétique

Une étude contrôlée a comparé les effets de la prise de 2 x 500mg/jour de phytosome de curcumine en plus du traitement traditionnel chez des patients diabétiques depuis au moins 5 ans et atteints de rétinopathie et de microangiopathie diabétique. 38 patients ont reçus le phytosome et 39 un placebo, durant 4 semaines. Les résultats mettent en évidence une amélioration significative de la microangiopathie (p<0.005) et une amélioration de l’œdème rétinal associé à une amélioration de l’acuité visuel dans le groupe curcumine au bout des 4 semaines de traitement. (13)

 

Efficacité du phytosome de Curcuma pour réduire les douleurs comparé à l’acétaminophène (paracétamol) et à la nimésulide (anti-inflammatoire non stéroïdien)

 Une étude met en évidence la capacité analgésique du phytosome de Curcuma. Les chercheurs ont comparé les effets de 400mg de Curcumine lié (4 x 500mg de phytosome de Curcuma), 1 g d’acétaminophène et 100mg de nimésulide. Il en résulte que 400mg de curcumine lié a le même effet que 1 g d’acétaminophène et un effet un peu inférieur à celui de 100mg de nimésulide mais avec une bien meilleure tolérance gastrique. Ces résultats sont moins bons à une dose inférieure mais mettent en évidence la capacité analgésique du phytosome de curcumine et son excellente tolérance. (14)

 

Efficacité du phytosome de Curcuma pour réduire la douleur suite à un effort musculaire

Dans une étude en simple aveugle, randomisée contre placébo, 20 jeunes en bonne santé volontaires  pour faire une course en descente ont été séparés en 2 groupes. Le premier groupe a pris 2 x 500mg de phytosome de curcumine et l’autre un placébo, 48h avant la course et 24 heures après (4 jours en tout). Les volontaires ayant pris le phytosome de curcumine ont eu moins de douleurs dans les membres inférieurs et significativement moins de douleurs et de blessures au niveau des cuisses. Les marqueurs de l’inflammation et de dommages musculaires étaient également inférieurs au groupe placébo avec une diminution significative de l’interleukine 8, 2h après l’exercice. (15)

 

Conclusion

D’après les études précliniques, on peut déduire que la curcumine:

• est un antioxydant puissant pour les superoxydes et les radicaux hydroxyles

• supprime l’activation de NF-κB et AP-1, deux facteurs génétiques qui favorisent le processus de l’inflammation et la survie des cellules cancéreuses

• inhibe la production des substances pro-inflammatoires dont TNFα, IL1β et PPAR-γ

 

Le phytosome de  curcumine peut être utilisé comme support dans les cas suivants:

• L’inflammation en général

• En support contre la douleur

• Les inflammations articulaires

• Les inflammations post opératoires et la cicatrisation

• Les inflammations oculaires et la cataracte

• La pancréatite, les affections inflammatoires des intestins, digestion, ulcère de l’estomac

• L’athérosclérose

• Dans la prévention de la maladie d’Alzheimer

• En support et en prévention du cancer (16, 17, 18)

 

Je commande maintenant

Références

1 Jurenka JS. Anti-inflammatory properties of curcumin, a major constituent of Curcuma longa: a review of preclinical and clinical research. Altern Med Rev 2009; 14(2):141- 53. Erratum in: Altern Med Rev 2009; 14(3):277.

2 Cuomo J, Appendino G, Dern AS, Schneider E, McKinnon TP, Brown MJ, Togni S, Dixon BM. Comparative absorption of a standardized curcuminoid mixture and its lecithin formulation. J Nat Prod. 2011 Apr 25;74(4):664-9

3 Kidd PM. Bioavailability and activity of phytosome complexes from botanical polyphenols: the silymarin, curcumin, green tea, and grape seed extracts. Altern Med Rev 2009; 14(3):226-46.

4 Marczylo TH, Verschoyle RD, Cooke DN, Morazzoni P, Steward WP, Gescher AJ. Comparison of systemic availability of curcumin with that of curcumin formulated with phosphatidylcholine. Cancer Chemother Pharmacol 2007; 60(2):171-7.

5 Semalty A, Semalty M, Rawat MS, Franceschi F. Supramolecular phospholipids-polyphenolics interactions: the PHYTOSOME strategy to improve the bioavailability of phytochemicals. Fitoterapia. 2010; 81(5):306-14.

6 S Bhattacharya, A Ghosh. Phytosomes: the Emerging Technology for Enhancement of Bioavailability of Botanicals and Nutraceuticals. The Internet Journal of Aesthetic and Antiaging Medicine. 2008 Volume 2 Number 1.

7 Marczylo TH1, Verschoyle RD, Cooke DN, Morazzoni P, Steward WP, Gescher AJ. Comparison of systemic availability of curcumin with that of curcumin formulated with phosphatidylcholine. Cancer Chemother Pharmacol. 2007 Jul;60(2)

8 Allegri P, Mastromarino A, Neri P. Management of chronic anterior uveitis relapses: efficacy of oral phospholipidic curcumin treatment. Long-term follow-up. Clin Ophthalmol 2010; 4:1201-6.

9 Mazzolani F, Togni S. Oral administration of a curcumin-phospholipid delivery system for the treatment of central serous chorioretinopathy: a 12-month follow-up study. Clin Ophthalmol. 2013;7:939-45

10 Belcaro G, Cesarone MR, Dugall M, Pellegrini L, Ledda A, Grossi MG, Togni S, Appendino G. Product-evaluation registry of Meriva®, a curcumin-phosphatidylcholine complex, for the complementary management of osteoarthritis. Panminerva Med. 2010 Jun;52(2 Suppl 1):55-62.

11 Belcaro G, Cesarone MR, Dugall M, Pellegrini L, Ledda A, Grossi MG, Togni S, Appendino G. Efficacy and safety of Meriva®, a curcumin-phosphatidylcholine complex, during extended administration in osteoarthritis patients. Altern Med Rev 2010; 15(4):337- 44.

12 Belcaro G, Hosoi M, Pellegrini L, Appendino G, Ippolito E, Ricci A, Ledda A, Dugall M, Cesarone MR, Maione C, Ciammaichella G, Genovesi D, Togni S. A controlled study of a lecithinized delivery system of curcumin (Meriva®) to alleviate the adverse effects of cancer treatment. Phytother Res. 2014 Mar;28(3):444-50.

13 Steigerwalt R, Nebbioso M, Appendino G, Belcaro G, Ciammaichella G, Cornelli U, Luzzi R, Togni S, Dugall M, Cesarone MR, Ippolito E, Errichi BM, Ledda A, Hosoi M, Corsi M. Meriva®, a lecithinized curcumin delivery system, in diabetic microangiopathy and retinopathy. Panminerva Med. 2012 Dec;54(1 Suppl 4):11-6.

14 Di Pierro F, Rapacioli G, Di Maio EA, Appendino G, Franceschi F, Togni S. Comparative evaluation of the pain-relieving properties of a lecithinized formulation of curcumin (Meriva(®)), nimesulide, and acetaminophen. J Pain Res. 2013;6:201-5.

15 Drobnic F, Riera J, Appendino G, Togni S, Franceschi F, Valle X, Pons A, Tur J. Reduction of delayed onset muscle soreness by a novel curcumin delivery system (Meriva®): a randomised, placebo-controlled trial. J Int Soc Sports Nutr. 2014 Jun 18;11:31.

16 Aggarwal BB, Kumar A, Bharti AC. Anticancer potential of curcumin: preclinical and clinical studies. Anticancer Res. 2003 Jan-Feb;23(1A):363-98.

17 Cho YA, Lee W, Choi JS. Effects of curcumin on the pharmacokinetics of tamoxifen and its active metabolite, 4-hydroxytamoxifen, in rats: possible role of CYP3A4 and P-glycoprotein inhibition by curcumin. Pharmazie 2012; 67(2):124-30.

18 Ibrahim A, El-Meligy A, Fetaih H, Dessouki A, Stoica G, Barhoumi R. Effect of curcumin and Meriva on the lung metastasis of murine mammary gland adenocarcinoma. In Vivo 2010; 24(4):401-8.

Commentaires
Nombre d'avis : 227
Note moyenne : 4.6 /5
Marie D.
  le 11/10/2018
5/ 5
Merci pour ce produit hautement dosé en curcumine et qui joue parfaitement son rôle d'anti-douleur
Martine G.
  le 04/10/2018
3/ 5
Peut-être performant mais aucun indice pour le prouver
Afficher les échanges
Agathe C.
  le 04/10/2018
5/ 5
Très efficace sur les douleurs inflammatoires articulaires
Jean-louis B.
  le 26/09/2018
5/ 5
Il fonctionne très bien sur moi pour le mal au dos ou les sciatalgies.
Catherine B.
  le 26/09/2018
4/ 5
Efficace
Commentaires
Nombre d'avis : 227
Note moyenne : 4.6 /5
Marie D.
  le 11/10/2018
5/ 5
Merci pour ce produit hautement dosé en curcumine et qui joue parfaitement son rôle d'anti-douleur
Martine G.
  le 04/10/2018
3/ 5
Peut-être performant mais aucun indice pour le prouver
Afficher les échanges
Agathe C.
  le 04/10/2018
5/ 5
Très efficace sur les douleurs inflammatoires articulaires
Jean-louis B.
  le 26/09/2018
5/ 5
Il fonctionne très bien sur moi pour le mal au dos ou les sciatalgies.
Catherine B.
  le 26/09/2018
4/ 5
Efficace