Quels sont les bienfaits des feuilles d'olivier ?

Quels sont les bienfaits des feuilles d'olivier ?

L’olive est le fruit qui symbolise le mieux le pourtour méditerranéen et se consomme depuis des millénaires en cuisine, comme remède naturel ou encore en cosmétique. Si l’huile d’olive est réputée pour ses nombreux bienfaits, les feuilles d’olivier regorgent également de vertus pour la santé.  Elles sont en effet réputées pour soulager divers problèmes de santé tels que les maladies cardiovasculaires, le diabète et le cholestérol, mais pas seulement. C’est ce que nous allons détailler dans cet article.

L’olivier, un arbre vertueux qui symbolise la méditerranée

Appartenant à la famille des oléacées, il existe actuellement plus de 500 variétés différentes d'oliviers. L'utilisation du fruit, l'olive, dont on extrait l'huile, remonte à l'Antiquité. L'infusion de feuilles d'olivier (Olea europaea L.) est également ancienne et est utilisée en phytothérapie à diverses fins thérapeutiques.

Ainsi, au XIXe siècle, les feuilles étaient hachées et utilisées en infusion pour faire baisser la fièvre, et plus tard, elles étaient également utilisées contre la malaria. Dans la médecine marocaine, l'infusion était utilisée pour aider à stabiliser la glycémie et à contrôler le diabète

Et ce n’est pas un hasard si l’on prête aux feuilles d'olivier de nombreux bienfaits pour la santé. En effet, elles sont riches en oleuropéine, un polyphénol aux propriétés antioxydantesanti-inflammatoires, antimicrobiennes et antivirales. 

Ses autres principes actifs connus sont : 

  • Le tyrosol, une substance aux propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes
  • L'acide oléanolique ayant une action immuno-modulatrice et anti-inflammatoire
  • L’acide élénolique ayant une puissante action antioxydante, antibactérienne et antivirale 
  • La rutine (ou vitamine P) et l'hydroxytyrosol, deux puissants antioxydants

Les feuilles d’olivier protègent le cœur

L'hypercholestérolémie, l'hypertension artérielle et la présence d'athérosclérose exercent un stress important sur le cœur, obligeant ce dernier à pomper davantage pour distribuer le sang dans l’organisme, aggravant le risque de maladie cardiovasculaire. C’est pourquoi le maintien de valeur “normale” est donc essentiel pour préserver le cœur, mais aussi l'ensemble du corps. 

Or, les feuilles d'olivier sont bonnes pour le cœur à plusieurs égards. Tout d’abord, elles aident à réguler la pression artérielle, tant systolique que diastolique, grâce à l'oleuropéine, un polyphénol puissant. À cet effet, des études ont démontré que ce polyphénol permet de réduire l'hypertension artérielle : 

  • Ainsi, dans une étude, le groupe de personnes traitées avec de l'extrait d'olive a vu sa tension artérielle s'améliorer après 8 semaines, au même titre que le groupe traité avec un médicament antihypertenseur.   
  • L'efficacité a également été confirmée dans une deuxième étude, montrant comment une consommation continue a contribué à normaliser la pression artérielle chez les personnes ayant pris des extraits de feuille d’olivier par rapport au groupe ayant reçu un placebo.   

Mais ce n’est pas tout, car l’oleuropéine aide aussi à lutter contre l'athérosclérose, une affection causée par l'accumulation de graisse sur les parois des artères, qui rétrécit leur diamètre et rend de fait la circulation sanguine plus difficile. En outre, l'un des facteurs de risque les plus susceptibles de contribuer à l'athérosclérose est l'hypercholestérolémie, en particulier le mauvais cholestérol ou LDL. Or, l'extrait de feuilles d’olivier permettrait de réguler le cholestérol ; C’est ce que démontrent une étude :  

  • Une étude a été menée sur 40 sujets présentant des valeurs de pression artérielle élevées. La pression artérielle, le poids corporel, la fréquence cardiaque et la glycémie des candidats ont été mesurés en amont de la prise de feuille d’olivier. Or, après 8 semaines, les participants ont constaté une baisse significative de la pression artérielle et du cholestérol, même chez ceux ayant pris de faibles doses d'extrait de feuille d'olivier. 

Enfin, les feuilles d'olivier aident à réguler la pression sanguine en favorisant la vasodilatation périphérique des veines ; l'extrait de feuille d’olivier agissant directement sur les cellules musculaires lisses de la paroi des vaisseaux. 

Elles régulent le taux de sucre dans le sang et le poids

Les polyphénols présents dans les feuilles d'olivier jouent un rôle clé dans la gestion du sucre par l’organisme. En effet, l'oleuropéine et l'acide élénolique sont utiles pour contrôler la glycémie et contribuent à la sécrétion d'insuline en améliorant la sensibilité des cellules à cette substance.  

De fait, en aidant à contrôler l'insuline et donc la glycémie, l'extrait de feuille d'olivier est également utile pour contrôler sa masse graisseuse, en particulier le gras situé dans l'abdomen. La présence de cette dernière est souvent un signe de syndrome métabolique (état dans lequel au moins trois facteurs sont simultanément présents : un taux de cholestérol élevé, une glycémie élevée ou un diabète, une pression artérielle élevée, un surpoids ou une obésité, avec la présence de graisse abdominale).  

À date, seules des études ont été menées sur des animaux, mais ces dernières ont démontré la capacité de l'oleuropéine et de l'acide caféique à réduire la masse graisseuse au niveau de l'abdomen. 

Les feuilles d’olivier sont riches en antioxydants

Comme nous l'avons vu précédemment, les feuilles d’olivier sont riches en polyphénols qui sont des antioxydants puissants. Les antioxydants sont des molécules capables de contrecarrer l'action des oxydants, et qui contribuent de facto à limiter les dommages du stress oxydatif.  

Cela permet de réduire le risque de maladies dégénératives chroniques, notamment la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson et la maladie d'Alzheimer. 

Bien que les radicaux libres soient bénéfiques pour l'organisme en petites quantités, leur prolifération peut favoriser les dommages cellulaires, lesquels sont de plus en plus associés au risque de développer des maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires et cancer.

Références : 

  1. Fatma Hadrich, Mohamed Chamkha, Sami Sayadi - Protective effect of olive leaves phenolic compounds against neurodegenerative disorders: Promising alternative for Alzheimer and Parkinson diseases modulation - Nourriture Chem Toxicol - 2022 janvier ; 159:112752.
  2.  Sedef N El, Sibel Karakaya - Olive tree (Olea europaea) leaves: potential beneficial effects on human health - Nutr Rev - 2009 novembre ; 67(11):632-8.
  3. Nilüfer Acar-Tek, Duygu Ağagündüz - Olive Leaf (Olea europaea L. folium): Potential Effects on Glycemia and Lipidemia - Ann Nutr Metab - 2020 ; 76(1):10-15. 
  4. Christelle Antoniou, Jonathan Hull - The Anti-cancer Effect of Olea europaea L. Products: a Review - Curr Nutr Rep - 2021 mars ; 10(1):99-124  
  5. Patrícia Vogel, Isabel Kasper Machado, Juliano Garavaglia, Valdeni Terezinha Zani, Daiana de Souza2 and Simone Morelo Dal Bosco - Polyphenols benefits of olive leaf (Olea europaea L) to human health - nutricion hospitalaria - 2015. 
  6. https://powo.science.kew.org/taxon/urn:lsid:ipni.org:names:610675-1
  7. Tania Perrinjaquet-Moccetti, Andreas Busjahn, Caesar Schmidlin, Annette Schmidt, Barbara Bradl, Cem Aydogan - Food supplementation with an olive (Olea europaea L.) leaf extract reduces blood pressure in borderline hypertensive monozygotic twins - Phytother Res.2008 septembre ; 22(9):1239-42.

Produits associés :